La voile, une liberté sans pareil.

Faire du bateau dynamise, motive et améliore la vie des personnes handicapées à travers le pays et bien au-delà. Moins connu que les activités sportives plus anciennes, ce sport attire de plus en plus car il aiguise le sens du défi et procure un bien-être et un sentiment de grande liberté.



La voile adaptée au Canada a commencé quand Rick Hansen s'est vu remettre un voilier Sunbird de 16 pieds modifié de fabrication britannique par la première ministre Margaret Thatcher à Vancouver durant l'expo de 1986. C'était un cadeau pour commémorer sa tournée mondiale “Man in Motion”. Ce geste tout simple a eu un impact grandiose sur tout le monde de la voile.  M. Hansen a ensuite donné le bateau à un jeune tétraplégique de 19 ans, Sam Sullivan, en 1989. C'est grâce aux efforts de M. Sullivan que l'Association de Voile Adaptée de la Colombie-Britannique (DSA) a été fondée. Pour plusieurs avec un handicap, les sports qui demandent un effort physique étaient impossible jusqu'a maintenant. La popularité de la voile accessible monta en flèche quelques années seulement après la création du DSA. Une percée majeure pour la voile adaptée a été la création et l'installation du système de contrôle au souffle sur un des Sunbird en 1993. Cette technologie a ouvert un monde de possibilités pour tous ceux à qui la mobilité du corps supérieur est très faible, voire inexistante. Le voilier est contrôlé par des commutateurs pneumatiques qui s'activent simplement au souffle. Un nouveau bateau, le Martin 16, a pu faire son apparition grâce aux contrôles au souffle. Il a été conçu et fabriqué à Vancouver, il est vite devenu la norme avec les marins handicapés. Ce bateau incroyable est rapide, extrêmement maniable mais surtout il est insubmersible et le contrôle au souffle peut être facilement installé.


L'accessibilité des bateaux continue à croître au grand plaisir de tous les marins ayant un handicap. Le sport a pris de l'ampleur rapidement lorsque plusieurs associations de voile adaptée ont vu le jour dans des villes au Canada et aux États-Unis. En peu de temps, le phénomène devint mondiale. Tout ceci est possible grâce aux nombreuses personnes déterminées à permettre à tous sans exceptions de faire de la voile. La voile est une activité où même des personnes présentant des limitations physiques sévères peuvent être sur un pied d'égalité avec les personnes non handicapées grâce à une technologie adaptative. La voile adaptée donne la possibilité à tout le monde de connaître les merveilleuses sensations d'être sur l'eau comme de ressentir une brise réchauffée par le soleil entouré par la faune tout en étant bercé par les vagues, sans parler des compétitions. Un sport exaltant qui a positivement changé la vie de ceux ayant un handicap.


 

 

 

La voile m'a donné les outils, une communauté et les connaissances pour apprendre les habilités que j'utilise aujourd'hui.

Peter Eagar Membre de l'équipe canadienne paralympique de voile, Gagnant de la Coupe mobilité 2015